Logo projet Protéger
Logo L'Europe s'engage en Guadeloupe avec le Feder.
MENU

Our news

The latest news from the project “PROTEGER”!

Réalisation d'un "état des lieux" en amont des chantiers pilotes

Au-delà des expérimentations menées sur le site de l'INRAE , cette seconde phase du projet «  PROTÉGER  » va permettre aux premiers chantiers pilotes de génie végétal de voir le jour en Guadeloupe sur les berges de la rivière Lézarde. La Région Guadeloupe, maître d’ouvrage des travaux dans le cadre de son programme pluriannuel d’intervention, a ciblé […]
Published on 08/04/2021
By Lucie Labbouz

Fin de l'expérimentation "bouturage"

La composante scientifique et technique du projet PROTÉGER repose sur la succession de trois expérimentations ex-situ concernant la multiplication végétative, la germination ainsi que le suivi de croissance et des traits fonctionnels de plantules. Ces expérimentations sont menées sur une quarantaine d’espèces indigènes dont les caractéristiques liées à leur multiplication (végétative ou sexuée) sont peu, voire […]
Published on 07/04/2021
By Lucie Labbouz

Une année 2021 sous le signe du génie végétal !

Toute l’équipe du projet « PROTÉGER » est heureuse de vous présenter ses meilleurs vœux pour l’année 2021 ! Après une année 2020 ayant permis la mise en place des expérimentations sur le bouturage et la germination d’espèces indigènes à la Guadeloupe, l’année à venir permettra au projet de rentrer dans une phase plus opérationnelle. Nous entamons […]
Published on 19/01/2021
By Lucie Labbouz

Une expérimentation de grande ampleur pour le Projet PROTEGER-Phase 2

Après avoir mené deux expérimentations préliminaires visant à évaluer les aptitudes au bouturage de 38 espèces, une expérimentation sous serre de grande ampleur a vu le jour au sein de l'INRAE au deuxième semestre 2020, afin de définir les espèces indigènes utilisables en génie végétal en Guadeloupe. Cette expérimentation a pour objectif d’évaluer la capacité […]
Published on 15/01/2021
By Lucie Labbouz

Une première expérimentation « test » pour évaluer les capacités de bouturage des espèces du projet

La composante scientifique et technique du projet « PROTÉGER » repose notamment sur la succession de trois expérimentations ex situ concernant la multiplication végétative, la germination ainsi que le suivi de croissance et des traits fonctionnels de plantules. Afin de pouvoir optimiser le dimensionnement d’une partie de ces expérimentations, une expérimentation préparatoire intitulée a été mise en […]
Published on 22/01/2020
By Lucie Labbouz
facebook-squarelinkedin-squarecrossmenuarrow-up