Logo projet Protéger
Logo L'Europe s'engage en Guadeloupe avec le Feder.
MENU

Description

Herbe (A) pérenne rhizomateux jusqu'à 4m d’ hauteur. Tige (B) dressé non ramifié. Feuilles disposées en forme de parapluie au bout des tiges. Petiole (C) de 23-30 cm avec la partie apical (pulvino), de 2-4 cm, renflée et brunâtre. Gaines de 15-41 cm, ailées, un peu poilu et rigide. Le limbe (D) (25 x 45 cm) est ovale-oblongue; apex arrondi, brièvement acuminé, asymétrique (incurvée); vert sur les deux faces. La face supérieure avec les poils courts le long de la veine centrale. La face inférieure parfois rougeâtre, sans poils. Inflorescence (E) à 4-5 branches de 20-40 cm; bractées spiralées, sans poils, vertes, devenant beiges à la fructification. Fleurs 1-2 paires par bractée; jaune et pourprés à l’apex des pétales. Fruit en capsule rigide avec une graine de 15 mm. L’espèce proche, Ischnosiphon obliqua, présent en Guadeloupe et aussi en Martinique se distingue par les feuilles blanchâtres sur la face inférieure et par sa préférence par les sols boueux, toujours inondés (hydromorphes).

Distribution géographique

Plante probablement originaire au Nord de l’Amérique du Sud: Brésil, Bolivie, Colombie, Guyanes, Venezuela, Pérou. Presénte aussi au Panamá Aux Antilles présent en Antigua, St. Kitts, Montserrat, Guadeloupe, Martinique, Dominique, Ste Lucie, St. Vincent, Granadines et Trinidad et Tobago.

Statut uicn

Préoccupation mineure (LC)

Usage

Ischnosiphon arouma est une plante emblématique de la vannerie amérindienne. Les tiges à brins solides sont tressées pour donner vie à des presses à manioc, des hottes, des éventails à feu, des tamis, des paniers. Le rhizome contient un amidon comestible.

Ecologie

Habitat : Espèce de population gregaire des chablis (forêt secondaire, ouvert ou semi-ouvert) des sousbois drainés des forêts mésophiles et forêts denses humides. Présent aussi en forêt à Pterocarpus.

Altitude : Altitude : 0-350 m. Observée lors de l’étude des ripisylves* à 116 m.

Phénologie : La floraison d’Ischnosiphon arouma se déroule au mois d’août.

Caractéristiques pour l’utilisation en génie végétal

Conditions
d’utilisation

Exigences de l’espèce : Espèce de chablis de forêt mésophile (semi-héliophile). Pluie journalière décennale associée : 220 mm. Tolérant à submersion temporaire (comportemente amphiphyte). Exigences édaphiques : sols volcanique argileux, ou argiles-sableuses . Position sur berge et préférence de pente : semble prefere le haut de berge (>1m hauteur) sur de berge à pente >30°.

Espèces de génie végétal associées (à adapter suivant l’altitude) :

En forêt de galerie associée à Pterocarpus officinalis et Inga ingoides . En forêt mésophile à Hernandia sonora, Chimarrhis cymosa, Inga laurina, Calophyllum antillanum, Thelypteris reticulata et Selaginella flabellata.

Types de ripisylves : T2 - Rivière en zone inondable,T6 - Rivière fermée à pente moyenne

Physique

Anastomose : racines : non observé -Tiges : non

Ancrage du système racinaire : rhizomes bien développés et stolons (F)

Types de rameaux : tiges nombreuses, souples, fibreuses

Capacité de recouvrement : moyenne à fort en strate herbacée et arbustive

Croissance

Multiplication végétative : majoritairement par stolon

Capacité de reproduction : faible production de graines

Types de rameaux : tiges nombreuses, souples, fibreuses

Capacité de régénération suite à une perturbation (si rabotée, coupée, affouillée) : se régénère facilement par rejet des tiges

Source : Gayot, M., Procopio, L., Conjard S., Boulange E., Bernus J. (2018). Étude de la typologie des ripisylves de Guadeloupe et proposition d’espèces utilisables en génie végétal sur les berges ; volume i : rapport d’étude. Office national des Forêts. Basse-Terre, Guadeloupe. 106p.

Relecutre : E. Mira, B. Dessanges

facebook-squarelinkedin-squarecrossmenuarrow-uparrow-right