Logo projet Protéger
Logo L'Europe s'engage en Guadeloupe avec le Feder.
MENU

Description

Plante (A) atteignant jusqu'à 3,5 m de hauteur au rhizome massif. Tiges (B) généralement érigées, rarement ramifiées. Frondes (B,C) ascendantes ou dressées, regroupées en bouquets; frondes fertiles plus longues. Pétiole très rigide ; rachis légèrement canaliculé. Frondes (B,C) formées de 20-32 (jusqu’à 64) paires de pennes (7-37 × 1,5-5,5 cm), lointaines à étroitement espacées, se chevauchant habituellement et se rétrécissant vers l’apex. Penne (D) oblongue brusquement aiguë à l’extrémité. Sporanges (E) couvrant l’envers des pennes des frondes fertiles, ce qui donne à l’espèce la couleur dorée de son nom. Espèce très proche de A. aureum (cette dernière est néanmoins plus petite et présente des frondes aux pennes plus distantes les unes des autres.

Distribution géographique

Espèce originaire d’Amérique tropicale, présente en Afrique de l’Ouest (de la Guinée à l’Angola), en Amérique (du sud de la Floride à Rio de Janeiro), dans le Pacifique oriental (du sud du Mexique au nord de l’Équateur). Dans les Antilles, elle est présente à Cuba, en République Dominicaine, en Haïti, en Jamaïque, à St. Eustache, Saba, St. Kitts et Nevis, Montserrat, Dominique, Guadeloupe, St. Martin, Martinique, Ste. Lucie, Barbade et Grenade.

Statut uicn

Préoccupation mineure (LC)

Usage

Plante structurante du sous-bois de marécages. Usage non connu.

Ecologie

Habitat : Espèce terricole grégaire en bord de mangrove et en forêt de marécages. Très fréquente en milieux ouverts, peu fréquente en milieux semi-ouverts, au niveau des estuaires et plus rare en littoral rocheux.

Altitude : 6-100 m. Observée lors de l’étude des ripisylves* entre 1-87 m.

Phénologie : Les feuilles fertiles apparaissent d’avril à août et ont une durée de vie moyenne de 4 mois. La libération des spores est limitée à la saison humide. La croissance des feuilles augmente pendant la saison des pluies. Acrostichum danaeifolium pousse vigoureusement en plein soleil tandis qu’Acrostichum aureum est plus fréquemment rencontré en zones côtières ombragées.

Caractéristiques pour l’utilisation en génie végétal

Conditions
d’utilisation

Exigences de l’espèce : Espèces de lumière (héliophile) de forêts marécageuses et arrières mangroves. Pluie journalière décennale associée : 175 mm. Tolérante à la submersion temporaire (comportement amphiphyte) et parfois enracinée dans l’eau douce ou saumâtre (comportement hélophyte). Exigences édaphiques : Espèce présente notamment sur sols humide, volcanique et calcaire . Position sur berge et préférence de pente : En bas de berge (jusqu’à1m de hauteur), sur pentes faibles (<30°).

Espèces de génie végétal associées (à adapter suivant l’altitude) :

Avicennia germinans, Annona glabra, Pterocarpus officinalis.

Types de ripisylves : T1 - Mangrove,T2 - Rivière en zone inondable

Physique

Anastomose : racines : oui - Tiges : non.

Ancrage du système racinaire : rhizomes bien développés (F)

Types de rameaux : nombreux et souples

Capacité de recouvrement : forte en strate arbustive

Croissance

Multiplication végétative : non observée sur le terrain

Capacité de reproduction : forte, par production de sporanges

Types de rameaux : nombreux et souples

Capacité de régénération suite à une perturbation (si rabotée, coupée, affouillée) : non documentée, non observée sur le terrain

Gayot et al. (2018). Étude de la typologie des ripisylves de Guadeloupe et proposition d’espèces utilisables en génie végétal sur les berges. Office National des Forêts de Guadeloupe.

facebook-squarelinkedin-squarecrossmenuarrow-uparrow-right